Jackie une icône


La Galerie Joseph présentera durant l’été 2019 une exposition intitulée « Jackie, une icône » qui 25 ans après sa disparition, continue toujours de fasciner les foules. On pourra la découvrir au travers d’une centaine de clichés qui retracent le destin hors du commun de cette petite fille modèle devenue First Lady.

De son enfance à son mariage avec JFK

Jacqueline Lee Bouvier, issue d’une famille aisée new-yorkaise, est née en juillet 1929 et passe les premières années de sa vie dans le domaine familial de l’East Hampton, où elle devient, dès son très jeune âge, une cavalière émérite, un sport qui demeurera une passion toute sa vie. Elle aime aussi le dessin, la littérature et la poésie. Mais cette enfance idyllique se termine lorsque ses parents divorcent pour le plus grand drame de la jeune fille qui souffre terriblement de cette séparation.

Jackie et John Kennedy, un couple complémentaire

Alors que John est au cœur de la politique intérieure du pays, Jackie occupe son rôle de première dame à la perfection. Relativement discrète, elle séduit pourtant par ses manières raffinées et sa culture impressionnante.

Dès l’investiture de John, elle entreprend la restauration de la Maison Blanche où se sont succédé tous les présidents américains. Soucieuse de revaloriser l’image de ce symbole national, elle fonde alors le Comité des beaux-arts de la Maison-Blanche dont la mission est de restituer la richesse du patrimoine mobilier, malheureusement dispersé. Elle est à l’initiative de nombreuses manifestations officielles, transformant ce lieu en une vitrine de la création artistique et intellectuelle : peintres, musiciens, écrivains, scientifiques se mêlent ainsi aux hommes politiques, diplomates et chefs d’État.

Lors des visites officielles, elle séduit, notamment par sa maîtrise des langues étrangères (Jackie parlait couramment anglais, français, espagnol et italien) et arrive même à éclipser le président des Etats-Unis. Au cours de la visite du couple présidentiel à Paris au printemps 1961, alors que le président français Charles de Gaulle est ébloui par la première dame américaine, John, conscient de l’avantage d’avoir une telle épouse à ses côtés, ira jusqu’à dire « Je suis l’homme qui accompagne Jackie Kennedy ! ».

Bien que leurs clichés de mariage les présentent comme extrêmement souriants, leur vie maritale fut loin d’être un long fleuve tranquille. John est en effet connu pour être un grand séducteur à la libido insatiable, et Jackie, comme la plupart des femmes de la bonne société de cette époque, feint d’ignorer ses nombreuses conquêtes. Les Kennedy arriveront cependant à créer une certaine vie de famille avec la naissance de leurs deux enfants, que John, par le biais des médias, mettra régulièrement en scène pour accroître encore plus son image de Président « bon père de famille ». Grâce à ces nombreuses séances photos, il nous reste des clichés pleins de tendresse où les facétieux John et Caroline, peu intimidés par les objectifs des photographes, se comportent comme des enfants d’américains moyens et contribuent à immortaliser « cette famille modèle ».

Du 2 juillet au 1 septembre 2019

Galerie Joseph Paris

16 rue des Minimes

75003 Paris

Source : https://quefaire.paris.fr/78098/jackie-une-icone

Webmaster
About me

YOU MIGHT ALSO LIKE

Hella Jongerius  Entrelacs, une recherche tissée
August 01, 2019
L’Immersive Art Festival investit l’Atelier des Lumières
July 30, 2019
Bouddha, la légende dorée
July 30, 2019
Picasso et la guerre au Musée de l’Armée
July 18, 2019
Rendre l’agriculture moins polluante ?
July 11, 2019
Sally Mann. Mille et un passages
July 04, 2019
Thomas Houseago, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
June 25, 2019
Musée Guimet : art, zen et porcelaine
May 28, 2019
La lune au Grand Palais
May 21, 2019

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *